Chateau Guiraud

Le micro climat

Le micro climat

Informations complémentaires


Botrytis cinerea

Moisissure parasite d'un grand nombre de fruits, dont les raisins.


Voir tout le glossaire

Le climat de l'appellation Sauternes est de type océanique. Les hivers y sont doux (5-10°c) et humides, le printemps, humide lui aussi, est tiède, favorisant le débourrement. Les étés sont modérément chauds (17-20°c allant jusqu'à 30°c), et assurent à la vigne une maturité progressive.

C'est en automne que les conditions climatiques diffèrent de celles d'un climat océanique normal. Le sauternais est alors sous l'emprise d'un micro climat particulier, favorisant le développement d'un champignon microscopique, le botrytis cinerea* ou pourriture noble, sans lequel le Sauternes ne serait pas. Un brouillard matinal recouvre le vignoble. L'humidité véhiculée par cette nappe favorise alors le travail du botrytis.

Avec l'apparition du soleil au cours de la matinée, le brouillard disparaît laissant la place aux chaudes températures qui vont sécher et concentrer les raisins. Le vent aussi joue un rôle majeur, pouvant sauver une récolte ou bien la perdre. Un vent sec de Nord et d'Est asséchera le vignoble, provoquant ainsi la concentration des raisins. Un vent d'ouest laissera présager de la pluie et d'une possible perte d'une partie, voire de la totalité, de la récolte.

Le régime hydrique annuel s'établit aux alentours de 860 mm. Les précipitations les plus abondantes se produisent en hiver et sont en relation directe avec les perturbations de l'Océan Atlantique. En revanche les pluies estivales avoisinent 50 à 60 mm par mois.

Le fort ensoleillement et les températures proches de 30°C en juillet et août accélèrent le processus de maturation des raisins. Mais c'est l'ensoleillement et le régime hydrique des mois de septembre et octobre qui feront la qualité du millésime.